Thursday, November 26

▶ 19 Fondamentaux pour Développer votre Entreprise [Guide Complet]


Comment développer votre entreprise se réinventer en restant aligné avec vos valeurs ? Quelles devraient être vos priorité et votre état d’esprit pour développer votre activité et passer votre business au niveau suivant ? Je vous livre mes réflexions. En espérant qu’elles vous aideront à avancer vers vos objectifs.
Avant de débuter votre tutoriel, récupérez mes 6 outils marketingconsultez le programme Trafic & Clients et téléchargez gratuitement guides et conseils pour créer du trafic, générer des prospects et attirer des clients : guides

19 fondamentaux pour développer votre business

développer entreprise

1. Si votre entreprise stagne sous les 3000 euros par mois : vous avez moins besoin d’un tunnel de vente que de solidifier vos fondations (client idéal, offre supérieure, proposition de valeur, messages, prix…).

Actuellement, votre business repose sur vos épaules et vous vendez votre temps. Sans socle stratégique, vous restez fragile et calculez à l’euro près.

En revanche, vous avez peu de charges fixes et du temps donc vous pouvez pivoter rapidement et corriger le tir 🦅

2. Si votre entreprise plafonne entre 10 et 12 000 euros par mois : votre offre est déjà validée par le marché mais vous devez maintenant optimiser vos processus : de l’acquisition de vos prospects à la livraison des résultats pour vos clients.

Vous êtes dans une situation idéale mais votre risque, c’est l’usure et le burnout car vous avez du potentiel mais vous êtes la “machine”.

Vous avez des liquidités devant vous : le cash est fait pour investir et vous aider à passer au niveau suivant.

Le niveau suivant est un système marketing capable de générer des clients récurrents et une réflexion sur les notions de scalabilité.

3. Si votre entreprise génère déjà plus de 25 000 ou 100 000 euros par mois : vous commencez à avoir un problème d’agilité 🐘

Il est difficile d’investir sur de nouveaux leviers (Internet notamment) quand votre entreprise génère déjà un chiffre d’affaires conséquent.

Votre risque : que votre marché évolue (ça arrivera tôt ou tard) et que les décideurs ne se laissent plus approcher (c’est déjà le cas).

Internet révolutionne la manière dont vos clients prennent leur décision et vous ne pourrez pas y couper.

Vous devez préparer l’avenir en acceptant de ne pas être immédiatement rentable ni de générer un volume d’affaires monstrueux en année 1.

4. Vous n’avez pas forcément à mettre en place des stratégies complexes ou à suivre la “hype” (webinaires, campagnes Facebook, Linkedin…) pour obtenir des résultats dans votre business.

Ce sont ne sont que des outils (certes efficaces) dans lesquels vous pouvez piocher.

Mais, le plus souvent, une offre bien (re)focalisée sur les bons clients et les bons messages peut suffire à passer un palier en terme de chiffre.

5. Lorsque vous êtes dans une impasse, que vous souhaitez repositionner votre entreprise ou que vous doutez en voyant la concurrence qui monte en gamme, prenez de la hauteur et demandez-vous en quoi vous aidez vos clients.

Chaque fois que cela m’arrive, je propose des entretiens à mes abonnés.

Je me reconnecte et j’écoute pour comprendre quelle est ma valeur et en quoi je pourrai (encore) être utile dans le futur.

6. Pivoter régulièrement est normal pour votre entreprise : les marchés évoluent et deviennent matures.

Il y a 15 ans, être expert “social media” était une compétence rare.

Aujourd’hui, 100% des agences offrent des services de “gestion des réseaux sociaux” (sans que cela soit un gage de qualité).

S’il est impossible de détecter qui sont les bons des mauvais sur un marché, il est peut-être temps de s’en extraire et de nicher.

7. La valeur de votre entreprise se trouve à l’intersection entre :

L’attention : des prospects vous voient.

La confiance : ces prospects ont l’intime conviction que vous pouvez être la solution à leurs problèmes.

8. Vous pouvez augmenter ces deux actifs en augmentant le nombre d’opportunités de créer des connexions avec ces prospects.

En prospection classique, cela va passer par la multiplication d’appels, d’emails, de réseautage, de rendez-vous clients, de conférences…

En matière de prospection sur Internetcette connexion va se faire par le biais d’une compréhension du “parcours client” puis par la mise en place d’une stratégie permettant de croiser au maximum la route de vos prospects durant ce parcours.

A travers des contenus, des publicités, des emails…

9. Vous pouvez ensuite qualitativement augmenter ces deux actifs (attention et confiance) en créant des opportunités de conversation avec ces prospects désormais entrés dans votre périmètre, votre champs d’action.

Une conversation, cela peut être un email, une conversation en chat, une discussion sous un post Linkedin qui termine en messagerie privée.

Cette conversation devant mener à une rencontre ou un entretien téléphonique.

10. Améliorer votre visibilité et le niveau de confiance vis-à-vis de vos prospects nécessite une “clarté stratégique“.

Si vous ne savez pas qui vous êtes, qui vous servez, quelle est votre méthode et quels sont les bénéfices de votre méthode, comment voulez-vous transmettre, diffuser, évangéliser autour de vos messages ?

11. Mais une bonne nouvelle : cette “clarté stratégique” est un processus de recherche sur vous-même (et auprès de vos clients) que vous devez commencer le plus tôt possible mais qui ne se terminera jamais et ne fera que s’affiner (avec des résultats qui iront en s’accélérant à mesure que vous définissez mieux votre valeur).

12. Ce qui vous ralentit le plus n’est pas de ne pas avoir de stratégie mais de changer régulièrement de stratégie au grès de ce que vous lisez sur Internet.

13. Ne poursuivez pas 10 objectifs : focalisez votre énergie pour avoir une chance d’atteindre le “momentum” où vous commencerez à avoir des résultats.

14. La majeure partie des bonnes idées périssent faute de roadmap mais surtout faute de ne leur avoir pas donné suffisamment de chance.

15. Allez à fond vers ce qui vous éclate : vous avancerez 100x plus vite.

16. Ne changez pas ce qui fonctionne : mettez en place, optimisez, améliorez avant d’ajouter, brique après brique, des éléments (supplémentaires) de complexité à votre stratégie.

17. Même si vous échouez, vous aurez appris quelque chose qui vous resservira dans 2, 5 ou 10 ans.

18. Vous n’avez pas vraiment besoin de travailler autant : c’est en réalité la peur de l’Après qui vous force à bosser comme un chien.

“Et si ma boîte crashe ?”
“Et si un concurrent arrive ?”
“Et si je perds un client ?”

En vrai, tout va bien, vous allez gérer si vous suivez une direction et n’en démordez pas.”

19. Investissez sur vous-même.

Avant de débuter votre tutoriel, récupérez mes 6 outils marketingconsultez le programme Trafic & Clients et téléchargez gratuitement guides et conseils pour créer du trafic, générer des prospects et attirer des clients : guides



Source link

Leave a Reply

%d bloggers like this: